L’orgueil

L’orgueil est le fait de se croire supérieur aux autres, on s’attribue des qualités que l’on n’a pas, on méprise les autres. D’après Saint Grégoire le Grand l’orgueil est à l’origine de tous les vices.

Joffrey né de l’inceste de James et Cercei en est un bon exemple.

Après la mort de son père le roi Robert (son vrai père est James, voir péché de la luxure), il monte sur le trône de Fer puisqu’il est l’héritier du roi. Dans l’épisode deux de la première saison il apparaît comme quelqu’un d’orgueilleux et cette image va le poursuivre et va s’empirer quand il va devenir roi.

Joffrey est imbu de sa personne, il n’a pas d’empathie, ni d’émotion. Il est même sadique et cruel, il n’hésite pas à faire tuer des personnes qui ne lui plaisent pas, comme le fils du boucher dans l’épisode deux.

En effet, lors d’une balade dans les terres du Nord avec Sansa Stark sa promise, il rencontre la sœur de Sansa, Arya, en plein duel avec une épée de bois contre son ami un garçon de boucher à qui elle a demandé de lui apprendre à se battre. Jugeant que le garçon est un adversaire indigne pour la petite Stark, Joffrey d’un air hautain commence à s’en prendre à lui. Arya tente de protéger son ami et se fait aider par son loup qui mord Joffrey. Joffrey tombe et implore la pitié d’Arya qui pointe son épée sur lui, il pleure et il est affolé. La fillette jette l’épée du prince dans l’eau puis part avec son ami et son loup. Sansa se rue vers le prince qui la repousse, il est fâché d’avoir perdu contre une fille, lui qui est tellement orgueilleux. Il déformera l’histoire devant son père, le roi, ce qui vaudra la mort du loup et du garçon boucher pour son plus grand bonheur.

Joffrey

Sur cette image issue de la scène décrite précédemment (épisode deux de la saison première) l’on voit Joffrey en plan rapproché taille. Il a l’air méprisant et il a des expressions faciales très prononcées. En arrière plan on y voit Sansa Stark qui assiste à la scène, on ne sait pas vraiment quelle partie elle prend, elle est passive.

On peut voir un bout du corps du garçon du boucher à droite, il est presque entièrement en hors champs. Les deux garçons sont face à face. Joffrey est agressif, il porte une épée dans sa main mais elle n’est pas visible sur cette image. Il se montre supérieur à son adverse, il est bien habillé, comme un prince, alors que le fils du boucher est habillé simplement. Joffrey profite de son rang noble pour planter son épée dans la joue du garçon, impuissant, il ne peut pas provoquer son prince sinon il aura des problèmes avec la « justice ».